Perche

Publié le 15 janvier 2011 à 01h13 par admin
Perche © GerardM
Belle et féroce prédatrice

Infos sur l'espèce

Taxonomie

  • Embranchement : Chordata
  • Classe : Actinopterygii
  • Ordre : Perciformes
  • Famille : Percidae
  • Genre : Perca
  • Nom scientifique : Perca fluviatilis
  • Taille : jusqu'à 51 cms
  • Longevité : jusqu'à 22 ans

Autres noms

  • Perche européenne

Description

Avec ses bandes sombres tranchant sur ses flancs verts, son ventre blanc et ses nageoires orangées, sa dorsale hérissée, la Perche est aussi belle qu'impressionnante.

Ce prédateur allie une bonne vitesse de nage à des manœuvres extrêmement précises.

Poisson grégaire, la Perche chasse en groupe et poursuit ses proies sur de longues distances.

Elle vit le plus souvent en bancs : on peut en prendre plusieurs à la suite, jusqu'à ce qu'une alarme mette le groupe en fuite. Les bancs se dispersent la nuit, comme ceux des poissons blancs. Les grosses perches sont plutôt solitaires.

Alimentation

Si sa bouche ne permet pas à la perche de prendre de grosses proies, elle est en revanche un puissant aspirateur : son volume augmente de six fois en 40 millisecondes.

Pendant longtemps les jeunes se nourrissent de plancton animal, d'invertébrés et d'alevins piégés dans la végétation des hauts-fonds.

Ce n'est qu'à partir d'une quinzaine de centimètres environ que leur régime devient piscivore.

La Perche se nourrit toute la journée mais sont activité est souvent maximale à l'aube et au crépuscule.

En chasse, la Perche est capable d'efforts soutenus, elle négocie des virages serrés à la poursuite de ses proies. Il arrive que la poursuite soit difficile car le gardon par exemple est aussi rapide qu'elle mais s'il échappe à l'une, il se fera prendre par un autre membre de la meute car la perche sait chasser en groupe parfaitement coordonné.

Lieu de vie

Elle habite toutes les eaux calmes et stagnantes. Elle est moins répandue dans les Pyrénées.

Les plus belles prises pèsent 250 à 500 grammes, le record lui est de 3,5kilos pour 50 centimètres.

Reproduction

La reproduction se déroule en mars-avril, le plus souvent sur des racines d'arbres, des branches mortes ou des végétaux aquatiques.

Serrée de près par l'un de ses poursuivants, la femelle pond en nageant en spirale, déroulant un long ruban d'oeufs puis elle défend sa ponte pendant quelques heures : elle attaque les intrus et chasse avec agressivité les mâles.

Donnez votre avis

Vous souhaitez donner votre avis, ajouter des informations ou simplement réagir, exprimez-vous!

Chargement du formulaire...

Produits conseillés

Aller plus loin