Carassin

Publié le 20 août 2010 à 01h10 par admin
Carassin © Viridiflavus
Petit et rustique

Infos sur l'espèce

Taxonomie

  • Embranchement : Chordata
  • Classe : Actinopterygii
  • Ordre : Cypriniformes
  • Famille : Cyprinidae
  • Genre : Carassius
  • Nom scientifique : Carassius carassius

Autres noms

  • Carpe à la lune
  • Carassin commun
  • Cyprin
  • Carache
  • Carouche
  • Gibèle
  • Meule

Description

Le carassin vit dans les lacs, les étangs et les rivières à faible courant d'Europe et d'Asie. Cette espèce est très proche du poisson rouge avec laquelle elle s'hybride facilement.

C' est un cyprinidé de taille moyenne qui excède rarement 1.5 kg. Il a habituellement un dos vert foncé, des flancs argentés et des branchies rouges mais peut posséder d'autres variations de couleurs. La forme du Carassin commun peut être assez haute. Le poisson possède alors une forme de disque presque parfaite avec des nageoires bien arrondies. En l’absence de prédateurs tels que le brochet ou la perche, le Carassin aura une croissance en longueur plutôt qu’en hauteur et il prendra une forme plus svelte. La croissance en hauteur en fait une proie plus difficile à avaler pour les prédateurs.

Alimentation

Cet habitant des milieux envahis par les plantes est un omnivore.

Aux débris végétaux, il ajoute le plancton animal et les invertébrés, comme les mollusques et les larves d'insectes.

Lieu de vie

Présent à peu près partout en France, en dehors des zones de montagne et de beaucoup de bassins côtiers Atlantiques, le Carassin reste cependant plutôt rare.

Il vit de préférence en lac, en étangs mais aussi dans les lieux beaucoup moins accueillants : fossés, marécages pleins de végétation, . . .

Incroyablement résistant, il supporte une absence d'oxygène à peu près totale, une température de plus de 30 degrés, et s'envase pour survivre à l'assèchement ou au froid de l'hiver.

Reproduction

Les bancs de Carassins frayent en mai-juin, par des températures de 15 à plus de 20 degrés.

La femelle pond, en deux ou trois fois, 150000 à 300000 œufs qui se collent sur la végétation.

Les alevins se nourrissent de planctons.

Le Carassin peut se reproduire sans mâles ! Souvent, en France, on ne trouve que des femelles, qui fraient avec les mâles des espèces voisines, dont les spermatozoïdes activent seulement les ovules.

Ce mode de reproduction, appelé gynogénèse, est rarissime chez les poissons.

Donnez votre avis

Vous souhaitez donner votre avis, ajouter des informations ou simplement réagir, exprimez-vous!

Chargement du formulaire...

Produits conseillés

Aller plus loin