Silure glane

Publié le 15 janvier 2011 à 01h07 par admin
Silure glane © Dieter Florian
Le géant des eaux douces

Infos sur l'espèce

Taxonomie

  • Embranchement : Chordata
  • Classe : Actinopterygii
  • Ordre : Siluriformes
  • Famille : Siluridae
  • Genre : Silurus
  • Nom scientifique : Silurus glanis
  • Taille : jusqu'à 5 mètres

Autres noms

  • Glane
  • Salut
  • Merval

Description

Le Silure paraît encore bien étrange et mystérieux, sans doutes parce que son explosion démographique est toute récente. Ce poisson de taille et de poids record n'en est pas un requin d'eau douce pour autant.

Pas de problèmes pour reconnaître le silure, sa gueule est ornée de six barbillons : deux long fouets et quatre petits en barbiche sous le menton. Ils indiquent un odorat et un goût très développés. Ses petits yeux démontrent qu'il sollicite peu sa vue pour chasser.

Son corps est allongé et lisse. La nageoire anale se prolonge jusqu'à la queue tandis que la dorsale est ridiculement petite.

Nos plus belles captures dépassent aujourd'hui les soixante-dix kilos et le record mondial est établi à 306 kilos pour 5 mètres de long, en Russie dans le Dniepr, capture ayant été faite au filet. Pour ce qui est du record à la canne, le record à été battu récemment avec un Silure de 2,67 mètres pour 127 kg qui a été pêcher en Italie sur le Po.


Il est vrai que nos silures sont souvent jeunes et peuvent encore grandir.

L'âge maximal est évalué a une trentaine d'années en milieu sauvage et à soixante en captivité.

Alimentation

Le Silure est un poisson opportuniste, il se nourrit de proies diverses : écrevisses, anodontes, poissons blancs en particulier la brème constituent la base de son régime alimentaire.

Ce n'est pas un grand nageur, encore moins un prédateur fonçant sur ses proies. Il passe beaucoup de temps en profondeur la journée et rôde la nuit : il aspire et engloutit ses proies.

On a raconté des histoires horribles sur son compte , qui tiennent plus de l'imaginaire morbide de certains que de la réalité, non les silures ne peuvent pas dévorer des chats, des chiens, voire pire.

Lieu de vie

Ce poisson est largement répandu en France : dans la Saône bien sûr, le Rhône, le Rhin, le Loire pratiquement sur tout son cours, la Seine, la Garonne et la Dordogne, sans parler des très nombreux plans d'eau.

En Allemagne comme en Europe le Silure est depuis longtemps importé. Il a également été acclimaté en Grande-Bretagne, en Espagne et en Italie.

En France il été autochtone dans le Rhin et fût introduit dès 1857 sur le Doubs, mais l'extension générale sur nos eaux est toute récente.

Reproduction

Dans nos régions, le Silure se reproduit en mai-juin.

Le mâle confectionne un nid avec des végétaux et des débris ligneux, dans une végétation dense et près du bord. Il y conduit ensuite la femelle et le frai est tumultueux.

Les dizaines, voire centaines de milliers d'oeufs sont gardés par le mâle jusqu'à ce que les alevins nagent. Leur croissance sera rapide puisqu'ils mesureront trois à quatre centimètres au bout d'un mois.

Donnez votre avis

Vous souhaitez donner votre avis, ajouter des informations ou simplement réagir, exprimez-vous!

Chargement du formulaire...

Produits conseillés

Aller plus loin