Congre

Publié le 04 août 2011 à 22h18 par admin
Congre © Smastapee
Un carnassier exigeant

Infos sur l'espèce

Taxonomie

  • Embranchement : Chordata
  • Classe : Actinopterygii
  • Ordre : Anguilliformes
  • Famille : Congridae
  • Genre : Conger
  • Nom scientifique : Conger conger
  • Taille : jusqu'à 3m
  • Longevité : 15 à 20 ans

Autres noms

  • Fouet
  • Petit
  • Concrus
  • Moussole

Description

Avec son long corps de serpent et sa large bouche garnie de petites dents, le Congre est un carnassier aussi vigoureux que glouton.

Commun dans toutes nos mers, présent de la Baltique aux Canaries, c'est un poisson solitaire qui peut atteindre 3 mètres pour un poids de 70 kilos.

Même quand il est jeune, le Congre ne peut être confondu avec une anguille, il se distingue en effet par de gros yeux et une mâchoire supérieure proéminente.

Son corps en forme de serpent est comprimé dans sa partie postérieure, ses nageoires dorsales, caudales et anales sont réunies, sa peau sans écailles est lisse.

Selon le milieu où il évolue, sa couleur varie : le ventre est blanchâtre, mais sur les fond sablonneux et vaseux le dos est grisâtre et dans les zones rocheuses couvertes d'algues, il vire au brun noirâtre.

Alimentation

Son menu se compose de crustacés (homards, langoustes, crabes,...), de poissons (tacauds, maquereaux, harengs,...) et de céphalopodes (calmars, seiches, poulpes,...).

Glouton, il peut avaler ses jeune congénères, mais il est toujours très exigeant sur la fraîcheur de sa nourriture.

Lieu de vie

Adulte, le prédateur se tient généralement dans un trou ou une anfractuosité et ne laisse dépasser que l'avant de son corps.

Les épaves reposant au fond sont aussi pour lui des refuges de prédilection, les tacauds qui les habitent sont autant de proies que le Congre apprécie particulièrement.

Pendant des heures il peut rester inactif, puis, il se réveille lors de étales des marées au large en Manche et en Atlantique.

Au bord des côtes, il se manifeste dès le couche du soleil et pendant la nuit, il circule et chasse dans les endroits peu profonds aux abords des enrochements des ouvrages portuaires.

Dans certains secteurs, en Méditerranée notamment, les Congres pullulent tellement et causent de tels dégâts aux filets des pêcheurs professionnels que ceux-ci sont ravis de voir les amateurs les pêcher.

Reproduction

S'il vit jusqu'à quelques centaines de mètres de profondeur, le Congre fraie en pleine mer à 2000-3000 mètres de fond dans l'océan Atlantique , entre Gibraltar et l'archipel des Açores, et dans de grandes fosses en Méditerranée.

Après la reproduction, la femelle qui pond de 3 à 8 millions d'oeufs, meure ainsi que le mâle qui a assuré la fécondation.

Les larves sont ensuite traînées par les courants près de la côte dans les zones propices à leur croissance.

A l'âge de deux ans, les alevins mesurent environ une quinzaine de centimètres.

Donnez votre avis

Vous souhaitez donner votre avis, ajouter des informations ou simplement réagir, exprimez-vous!

Chargement du formulaire...

Produits conseillés

Aller plus loin