Les gendarmes pornicais ont procédé au contrôle des plaisanciers qui ont bravé le mauvais temps pour aller pêcher en mer sur les ports de Comberge à Tharon et de Mindin à Saint-Brévin les Pins. Les contrôles visaientle matériel de sécurité disponible sur les bateaux, mais aussi la légalité des prises effectuées par les pêcheurs.

La réglementation impose des tailles de poissons précises, le poids n'étant pas réglementé. Par exemple, un bar pêché ne doit pas dépasser 36 centimètres, un lieu 30 centimètres et un maquereau 20 centimètres, ce qui semble bien intégré par les pêcheurs habituels de la côte, mais pas forcément par les pêcheurs de l'été tout simplement parce qu'ils ne connaissent pas la réglementation.

Les gendarmes n'ont finalement constaté aucune infraction et ont ainsi pu échanger avec des habitués.